Document Freedom Day (Libérez vos documents !)

Si l’internet a pu voir jour et devenir ce qu’il est aujourd’hui, c’est entre autres grâce au fait qu’il est basé sur des standards ouverts que tout le monde peut implémenter.[1]

Cependant cette question est souvent délaissée au profit de la question de convivialité et de disponibilité. De plus en plus on utilise un logiciel ou un format “parce que les autres l’utilisent” et parce qu’on est habitué à le faire et non pas pour les garanties de liberté qu’il offre.

De nos jours la liberté sur Internet est une question essentielle. Nous assistons à des tentatives par des intérêts privés de départager le bien commun qu’est l’Internet pour tirer un profit maximal. Le fait d’utiliser des formats propriétaires fait partie des stratégies pour y arriver.[2]

En utilisant des formats propriétaires, on s’oblige et oblige nos collaborateurs à utiliser un logiciel privateur (parce qu’il nous prive de nos libertés). Or aujourd’hui il est primordial, vu l’importance critique de l’information et des données, de maîtriser le logiciel qu’on utilise. Cette maîtrise du logiciel nous permet de nous assurer que le logiciel fait uniquement ce qu’il doit faire, de l’étudier et de l’améliorer et comme conséquences de le partager avec nos amis, famille et collaborateurs. De nos jours ces libertés et cette maîtrise est garantie uniquement par les logiciels libres.[3][4]

Essayons donc de laisser en héritage un Internet libre et sain pour ceux qui viendront derrière nous. De la même façon que la pollution des compagnies privées empoisonne notre environnement, la pollution intellectuelle est bien réelle et menace notre environnement numérique tout autant.

Le choix nous appartient plus que jamais et il faut en faire usage.

[1] Time Berners Lee (le créateur du Web) sur les menaces sur le web : ici

[2] Article par David Bollier sur les biens communs en nos jours (la partie appelé “Privatizing Public Knowledge” montre certaines réalités) : ici

[3] Thiery Stœhr discute depuis des années sur les formats ouverts sur son blog : ici

[4] Longue argumentaire sur les raisons d’éviter les formats fermés : ici

Présentation par Benjamin Gaulon au bocal

A l’occasion de la venue de Benjamin Gaulon à Paris, Corine et Edouard du département arts plastiques l’ont invité de faire un tour à Paris 8 pour parler de ses activités d’artiste et de présenter ses travaux. Nous allons faire ça au bocal lundi prochain de 15h à 18h. Tout a été organisé un peu à l’arraché donc désolé pour cette annonce tardive.

En tout cas, vu ce que Benjamin fait ça s’annonce assez sympa. Voici la news un peu plus officielle :

Benjamin Gaulon aka Recyclism est invité à l’Universit é Paris8/Saint-Denis, par le départements Arts Plastiques et Informatique et l’association Métascope à présenter ses travaux ce lundi 21 mars 2011 de 15h à 18h au “Bocal” (salle A187).

Extrait de l’article Ecrans/Libération.fr du 13 août 2007 :
“Du recyclage de manettes Nintendo en instruments de musique (The Res) à la transformation urbaine du célèbre jeu Pong (de Pong Game™), avec Recyclism, Benjamin Gaulon travaille sur le détournement et le recyclage. Il s’interroge sur le rebus en tant que produit dépossédé de son propriétaire et de sa valeur marchande et, plus largement sur la place de l’objet usé dans notre société de
sur-consommation.”

sources :
http://www.ecrans.fr/Playlist-10-par-Benjamin-Gaulon,1905.html
http://www.recyclism.com
http://www.ewasteworkshop.com
http://www.adw.tumblr.com

Avec les collaborations de Ivaylo Ganchev (le Bocal), Alexis Chazard (Cela Etant), Liliane Terrier (OdNM), Marika Dermineur (Incident.net)

Cet événement est en lien avec :
# vendredi 18 mars : /dev/art/ – Upgrade! Paris
@ Blackboxe, 17 rue de la Chapelle 75018 – M° Marx-Dormoy
http://incident.net/theupgrade/
# samedi 19 mars : IRL
@ Centre Mercoeur, 4 rue Mercoeur 75011 – M° Voltaire
http://forum.vjfrance.com/viewtopic.php?id=8194
# dimanche 20 mars : BYOB Paris @ Plateforme (Bring Your Own Beamer)
@ Plateforme, 73 rue des Haies 75020 – M° Buzenval
http://www.plateforme.tk/plateforme_2011/evenement_user_frendly_03.html

Coordonné par Métascope
http://interface.p8.free.fr/stock/metascope/Metascope.html
Rendez-vous donc lundi (21 mars) prochain au bocal à 15h

Je profite de l’occasion pour publier quelques photos de l’atelier VGhAck.

Atelier VGhAck jeudi prochain au bocal

Depuis quelques semaine nous discutons avec des étudiants et enseignants du département Art contemporain et nouveaux média (UFR Arts Plastiques) sur la possibilité d’organiser des événements en commun, car il paraît un certain nombre d’idées et concepts qui nous sont chers, eux sont chers également. Je parle de la hackabilité, du partage de connaissance, de passer du temps à bidouiller ensemble et autres centres d’intérêt qui tournent autour de ces sujets.

Voila donc la première journée que nous allons organiser ensemble jeudi prochain (3 mars 2011) au bocal. Nous vous proposons une journée VGhAck. Comme son nom l’indique c’est un atelier durant lequel nous allons bidouiller principalement les fils RGB des écrans. Nous allons expérimenter ce qui se passerait si nous inversons les fils, si nous modulons le signal, si nous passons le signal à travers une carte arduino. Enfin que de choses drôles…

L’idée se rapproche un peu au circuit bending, version écrans. L’idée du VGA hacking n’est pas nouvelle et vous pouvez faire une ou deux recherches google ou youtube pour voir ce que cela donne. Nous avons participé à une première déjà organisé par les mêmes personnes du département Art contemporain il y a quelques mois et ça a été fort sympa comme ambiance, mais aussi comme savoir qu’on découvre.

Si vous avez la pêche donc, jeudi prochain, on sera au bocal après 15h armés de fers à soudure et de bonne humeur pour essayer de bidouiller quelques heures ensemble.

A jeudi !

Mise à jour de Lenny vers Squeeze

Quelques jours après la sortie de Squeeze nous avons migré toutes les machines du bocal vers cette dernière version de Debian. Ainsi on a résolu le petit problème de cohérence entre les  machines du nouveau lot sur lesquelles nous avons mis Squeeze lorsqu’elle était encore instable et les autres machines qui ont resté sur Lenny.

Dans la nouvelle version le compilateur GCC par défaut est le gcc 4.4.5, le noyau 2.6.32-5, version 2.24.2 de la libglib. La Squeeze propose aussi un passage vers grub2, et offre le Dependancy based boot — un moyen de paralléliser l’exécution des scripts de démarrage et ainsi rendre plus rapide le démarrage de la machine.

Ainsi on a les même versions de logiciels (y compris Teeworlds ;-)) sur toutes les machines. En parlant de Teeworlds, j’ai été à l’AG de April le weekend dernier (représentant moi-même et l’UFR qui est membre de April) et lors de la super fête au Loop le soir de l’AG nous avons eu l’occasion de faire une LAN Party et c’était très très marrant. Cela faisait plusieurs années que j’en avais pas fait et juste pour dire que ça donne envie :-).

Si vous avez des programmes qui ont cessé de fonctionner n’hésitez pas de venir me voir.

PS Dans les salles de TP on est toujours sur Lenny. Je n’ai pas eu le temps de voir si la Squeeze fonctionne correctement sur SPARC et plus précisément sur nos serveurs. Ce sera fait sans doute au courant du semestre.

A la recherche de stagiaire en Info-Com

Hello world,

nous sommes à la recherche d’un stagiaire en Info-Com. Depuis que je passe un certain nombre d’heures au bocal, je m’aperçois que l’information ne circule pas toujours d’une manière optimale. La doc est un peu archaïque, les manière de communication de même, les outils de collaboration ne sont pas suffisamment mis en valeur — voici juste quelques observation qu’on peut facilement faire.

L’idée m’est venu de proposer un stage en Info-Com en espérant que quelqu’un qui est passionné par la com’ et qui veut nous aider de mettre les choses à leurs places. Le but du stage sera de déterminer les besoins qu’on a, de proposer des outils et des politiques et de les mettre en pratique. Je trouve que c’est un bon exercice qui se rapproche assez au monde réel (si on considère que le monde en dehors de la fac est réel).

Les candidats doivent quand même avoir une culture technique, mais surtout aspirer aux idées des logiciels libres. L’environnement du bocal est entièrement construit par des briques libres et le stagiaire devra en trouver/tailler d’autres qui peuvent facilement d’insérer dans l’environnement existant.

Si l’idée vous parait intéressante n’hésitez pas de me laisser un mot ou bien de passer me voir pour en discuter. Voici un pdf avec une version un peu plus formelle de l’annonce.

Abonnement en ligne pour les ouvrages O’Reilly au Bocal

La nouvelle année commence et voici une bonne nouvelle pour partir du bon pied.

Qui n’a pas rêvé d’accéder à un endroit avec plein de choses précieuses facilement disponibles. La caverne d’Ali Baba quoi.  Bon ben voici que le rêve est accompli.
Désormais vous avez la possibilité depuis les machines du Bocal d’accéder aux ouvrages des éditions O’Reilly à travers leur plateforme en ligne SafariBooksOnline. Nous disposons d’une étagère virtuelle de 50 bouquins échangeables au bout d’un mois. On peut ouvrir cinq sessions simultanées. Pour accéder aux bouquins disponibles il faut se rendre sur le site de safari. Cliquez ensuite sur le lien “Custom Collection” et vous verrez les bouquins ajoutés actuellement à la bibliothèque.
Vous y trouverez des bouquins en programmation, algorythmique, administration, réseaux. Si vous avez des ouvrages qui vous intéressent et nous allons essayer de les rajouter dans la mesure du possible. N’hésitez pas de venir nous voir avec vos propositions.

Bonne lecture !

Première Install party de l’année — mercredi 17 novembre à 14h au bocal

Le moment est venu pour annoncer la première install party de l’année.Au programme, bien sûr, des installations, des ateliers, des discussions et n’oublions pas le pot de la fin.

L’événement commencera vers 14h et aura lieu au bocal (A 187).

La surprise en ce début d’année est que des membres de Ubuntu-fr participeront à la fête. Qui mieux que Ubuntu-fr pour installer Ubuntu 🙂 Espérons que leur présence donnera envie à certains d’entre vous de mieux connaitre l’association et ses activités.

Rendez-vous donc mercredi prochain des 14h au bocal.

Pratique des machines

A la demande de certains d’entre vous je publie quelques ressources qui pourront vous aider d’utiliser les machines. C’est le résumé enrichi des séances de Pratique des machines en début d’année. Ceux d’entre vous qui ont raté ces séances peuvent utiliser ces ressources pour rattraper.

Le premier tuto est en anglais, mais il est important de vous y mettre à l’anglais dès la première année pour ne pas se retrouver en M1 dans une situation pas drôle du tout. Voici le lien.

Voici un autre tuto qui est un peu plus volumineux qui est destiné à ceux qui découvrent le système d’exploitation GNU/Linux. Sur le site de The Linux Document Project vous pouvez lire la version en ligne. Je vous propose la version pdf.

N’oubliez pas que le Site du zero est une excellente référence pour les informaticiens débutants (ET EN PLUS C’EST EN FRANÇAIS SPAPOSSIBLE LOLE)

S’ils vous manquent toujours de la documentation n’hésitez pas de venir nous voir.

Le retour des pingouins

Après plus de 6 ans d’absence sur les postes de travail, voici le retour des pingouins (vous allez me dire ce sont des manchots et avec raison).  Dit autrement nous procédons actuellement à une installation de GNU/Linux sur les machines au Bocal. Depuis le temps que les alphas ont cédé leurs places…

Cette migration a été provoqué par plusieurs facteurs, dont le plus décisif a été une conséquence du rachat de Sun par Oracle — Solaris 10 deviens payant : plus d’infos ici, ici ou ici. Un autre facteur qui nous a facilité dans notre décision est que nous remplaçons progressivement le parc informatique et les nouvelles machines sont d’architecture x86 et l’installation de GNU/Linux se fait beaucoup plus aisément que sur les machines d’architecture Sparc que nous avions jusqu’à present au Bocal.

Voilà pourquoi le dernier weekend des vacances avec quelques étudiants nous avons d’abord installé 7 nouvelles machines (des Ultra 24) et passé les Ultra 20 à Debian. C’était sympa de constater qu’il y a toujours des étudiants sérieux et motivés de faire un peu plus que ce qui est demandé en cours et qui sont prêts de rester le samedi des vacances jusqu’à 23h pour configurer des machines. C’était une aide précieuse — merci !

Pour l’instant il y a 13 machines qui tournent sous Debian GNU/Linux. Bientôt nous allons recevoir encore un paquet de 7 machines et ainsi tout le parque sera x86 avec Debian GNU/Linux. A propos les 7 Ultra 24 que nous avons mis en place la semaine dernière et les machines que nous attendons sont équipées de cartes nVidia et vous pouvez les utiliser pour faire vos devoirs pour les cours de programmation graphique.

Peut être ce changement ne s’est pas fait au meilleur moment — se retrouver au milieu du semestre avec de nouvelles machines peut heurter la sensibilité de certains. Nous en sommes conscients en nous avons monté une cellule d’urgence. Appelez 0824 42 42 42  et dites Bocal. Immédiatement un conseillé va vous prendre en charge et vous expliquera les choses qui ont changé et vous guidera avec la prise en main de la machine. Toujours au même numéro vous pouvez demander des logiciels qui ne sont pas installés, vous pouvez commander une livraison de café — donuts pendant la nuit au bocal ou bien demander des projets de morpion de l’année dernière.

Sur un ton légèrement plus sérieux, n’hésitez pas de nous demander des bibliothèques ou programmes que nous avons manqué d’installer.

Les salles de TP resteront sous Solaris au moins jusqu’à la fin des cours. Les machines T1000 sont un peu plus exigeantes à configurer et nous allons attendre l’été pour nous lancer dans cette aventure (pour l’instant nous avons migré le serveur Web qui est aussi une T1000).

Voili voilou. Espérons qu’avec le retour des pingouins certaines bonnes pratiques reviendront également (je pense aux tournois de Xblast bien-sûr).

bocal_debian

ultra24_debian

Printemps du libre en résumé.

Notre participation modeste à Libre en fête s’est très bien passée. Merci à tous qui ont participé en organisant, en présentant ou bien en visitant et participant dans le débat.

Nous avons commencé un tout petit peu en retard, mais cela n’a pas changé le programme. Lionel a commencé en faisant une présentation sur les débuts de l’informatique, ce que c’est un logiciel et l’importance d’avoir accès au code source d’un logiciel pour pouvoir l’améliorer, contrôler, partager etc…

Grégoire à ensuite enchaîné avec sa présentation sur les efforts de Mozilla de maintenir un Web libre et basé sur des standards ouverts. Il nous a présenté l’histoire du projet Mozilla, l’importance de la participation individuelle dans ce genre de projets, certains des projets phares de Mozilla.

J’ai terminé avec une présentation plus large sur la propriété intellectuelle et les mesures de protection qui sont mises en place ces dernières années. J’ai décris quelques phénomènes pervers qu’on peut observer dans des environnements où on pratique une protection démesurée de la propriété intellectuelle. J’ai terminé en présentant le Open Access comme une solution partielle (où plutôt comme partie d’une solution plus complexe) à ces problèmes.

Toutes les trois présentations ont été suivies par des débats très intéressants. Les vidéos seront bientôt mises en ligne sur ce site ou bien sur le wiki. Les présentations sont déjà disponibles sur le site de l’évènement. N’hésitez pas de laisser un commentaire pour améliorer nos présentations pour la prochaine fois.

L’install party a eu un succès timide avec juste 2 installations. Certains diront c’est déjà ça !

Nous avons bien sur terminé par le petit pot qui a été bien suivi pour une fois. Il faut peut-être commencer à l’organiser un peu plus tôt dans la soirée pour avoir une ambiance conviviale (vers 20h ce n’est pas la même chose). C’est la première fois que le jus n’a pas suffit.

A la fin de la journée nous avons tous partagé un sentiment modéré de satisfaction. Quand en plus des logiciels on partage des émotions, des réflexions, des expériences, des blagues, et le petit pot de fin cela donne un vif sentiment de plénitude…