Le retour des pingouins

Après plus de 6 ans d’absence sur les postes de travail, voici le retour des pingouins (vous allez me dire ce sont des manchots et avec raison).  Dit autrement nous procédons actuellement à une installation de GNU/Linux sur les machines au Bocal. Depuis le temps que les alphas ont cédé leurs places…

Cette migration a été provoqué par plusieurs facteurs, dont le plus décisif a été une conséquence du rachat de Sun par Oracle — Solaris 10 deviens payant : plus d’infos ici, ici ou ici. Un autre facteur qui nous a facilité dans notre décision est que nous remplaçons progressivement le parc informatique et les nouvelles machines sont d’architecture x86 et l’installation de GNU/Linux se fait beaucoup plus aisément que sur les machines d’architecture Sparc que nous avions jusqu’à present au Bocal.

Voilà pourquoi le dernier weekend des vacances avec quelques étudiants nous avons d’abord installé 7 nouvelles machines (des Ultra 24) et passé les Ultra 20 à Debian. C’était sympa de constater qu’il y a toujours des étudiants sérieux et motivés de faire un peu plus que ce qui est demandé en cours et qui sont prêts de rester le samedi des vacances jusqu’à 23h pour configurer des machines. C’était une aide précieuse — merci !

Pour l’instant il y a 13 machines qui tournent sous Debian GNU/Linux. Bientôt nous allons recevoir encore un paquet de 7 machines et ainsi tout le parque sera x86 avec Debian GNU/Linux. A propos les 7 Ultra 24 que nous avons mis en place la semaine dernière et les machines que nous attendons sont équipées de cartes nVidia et vous pouvez les utiliser pour faire vos devoirs pour les cours de programmation graphique.

Peut être ce changement ne s’est pas fait au meilleur moment — se retrouver au milieu du semestre avec de nouvelles machines peut heurter la sensibilité de certains. Nous en sommes conscients en nous avons monté une cellule d’urgence. Appelez 0824 42 42 42  et dites Bocal. Immédiatement un conseillé va vous prendre en charge et vous expliquera les choses qui ont changé et vous guidera avec la prise en main de la machine. Toujours au même numéro vous pouvez demander des logiciels qui ne sont pas installés, vous pouvez commander une livraison de café — donuts pendant la nuit au bocal ou bien demander des projets de morpion de l’année dernière.

Sur un ton légèrement plus sérieux, n’hésitez pas de nous demander des bibliothèques ou programmes que nous avons manqué d’installer.

Les salles de TP resteront sous Solaris au moins jusqu’à la fin des cours. Les machines T1000 sont un peu plus exigeantes à configurer et nous allons attendre l’été pour nous lancer dans cette aventure (pour l’instant nous avons migré le serveur Web qui est aussi une T1000).

Voili voilou. Espérons qu’avec le retour des pingouins certaines bonnes pratiques reviendront également (je pense aux tournois de Xblast bien-sûr).

bocal_debian

ultra24_debian

2 thoughts on “Le retour des pingouins

  1. Ce m’étonnerait que des pros en informatique soient perturbés de changer de système, même en milieu d’année. Ayant des amis informaticiens, je suis toujours bluffé par la facilité déconcertante qu’ils ont de sauter d’un système à l’autre !!

    Par contre, je suis aussi étonné que les grosses entreprises telles que Oracle ou autres n’offrent pas leur système gratuitement aux universités. Cela leur ferait une publicité formidable et emmènerait de nombreux professionnels sur le marché en seulement quelques années. De quoi plaire aux sociétés qui recrutent … voire même de modifier les habitudes des entreprises puisque lorsqu’un étudiant aura un poste de dirigeant, il optera sans doute plus facilement pour une migration vers un système qu’il maîtrise à fond.

    MaxR

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *